Défi Tous Eco-Mobiles 2013, les résultats !



  39 établissements, rassemblant près de 36 000 salariés, engagés dans un plan de déplacement entreprises et/ou adhérentes à Covoiturage+ ont pris part à la 3ème édition du défi inter-entreprises « Tous éco-mobiles » co-organisé par Rennes Métropole et Covoiturage+. Ceci représente davantage d’établissements et de salariés mobilisés qu’au cours des deux éditions précédentes.

 

Au total près de 4 300 salariés ont joué le jeu de l’éco-mobilité et participé au tirage au sort (3500 en 2012), soit 12% de l’effectif total participant au défi. Les salariés participants ont eu recours aux transports en commun pour 48%, au vélo pour 24%, au covoiturage pour 19% et enfin à la marche pour 9%. 25% des salariés ont déclaré utiliser leur véhicule personnel habituellement. Comme en 2012, 1 salarié 4 aurait donc testé une solution plus éco-mobile à la faveur du défi. Nous espérons qu’une partie d’entre eux aura envie de poursuivre l’expérience !

Les taux de participation pour chacun des modes ont permis de classer les entreprises « Championnes » chacune dans leur catégorie.

- Dans la catégorie moins 300 salariés : La Banque de France remporte le 1er prix marche à pied / L'Ademe le 1er prix du vélo / Canon R&D le 1er prix du covoiturage / Le groupe Le Duff le 1er prix des transports en commun

- Dans la catégorie 300 à 800 salariés: Pôle Emploi remporte le 1er prix de la marche à pied / Technicolor le 1er prix du vélo / Bretagne Ateliers le 1er prix du covoiturage / La DDTM/DIRO/DREAL le 1er prix des transports en commun

- Dans la catégorie plus de 800 salariés : Arkea Crédit Mutuel remporte le 1er prix de la marche à pied / Orange le 1er prix du vélo / Le groupe La Poste le 1er prix du covoiturage et des transports en commun

Les établissements qui se distinguent pour leur taux de participation au défi sont : Dans la catégorie moins de 300 salariés : l'Ademe et Archipel Habitat / Dans la catégorie 300 à 800 salariés : Bretagne Ateliers et la DDTM/DIRO/DREAL / Dans la catégorie plus de 800 salariés: Le Groupe La Poste et Ville de Rennes/Rennes Métropole/ CCAS

Plusieurs établissements ont une augmentation notable de leur taux de participation au défi par rapport à 2012 : Archipel Habitat, la Caisse d'Épargne, la CARSAT Bretagne, Pôle Emploi et l'Université Rennes 2. Le taux de participation ayant augmenté de 50% au sein de la Caisse d'Épargne, une mention spéciale lui est décernée.

Enfin, un grand nombre établissements ont su convaincre une forte proportion d’auto-solistes de changer de pratiques durant de défi. Il s’agit en particulier de ERDF-GRDF, Ouest France, ASI Informatique, Canon, Bretagne Ateliers et la MGEN. De nombreux collaborateurs de ces établissements ont eu recours au covoiturage. Félicitations aux référents PDE pour leur force de persuasion !

5 entreprises et administrations ont par ailleurs proposé des projets spécifiques pour favoriser les déplacements alternatifs dans leur établissement au titre du prix de l'initiative. Le jury était composé de Guy Jouhier (Vice-Président de Rennes Métropole), Laëtitia Médard (conseillère communautaire), Muriel Blouin (conseillère communautaire), Jean-Yves Guyot (conseiller communutaire), Albane Durand (Covoiturage+) et Helmut Bürklin (Association Rayons d’Action).

En lui décernant le prix de l’initiative 2013, le jury a souhaité encourager l’université Rennes 1, dont le projet « 2020, un cœur de campus sans voitures » consistait à fermer une partie des voies et parkings du campus, à proposer des stands d’information et d’échange sur l’éco-mobilité et l’essai de vélos électriques durant la semaine de la mobilité. Cette initiative, par la mise en situation des nombreux utilisateurs du campus qu’elle a engendré, a été jugée novatrice et prometteuse. Elle s’inscrit dans le cadre du projet Bretagne Mobilité Augmentée.

Une mention spéciale a également été décernée à la DGA-MI pour la mise à disposition progressive de 50 vélos à assistance électrique pour les déplacements à l’intérieur des 110 hectares du site de l’établissement, qui ont permis de supprimer 24 véhicules de service (sur une centaine). Tout en regrettant que l’usage de ces vélos électriques ne soit pas possible pour les déplacements domicile-travail, le jury a salué la remarquable familiarisation avec le vélo électrique que permet cette initiative, qui encouragera vraisemblablement des salariés de la DGA-MI à venir travailler par ce mode de déplacement à moyen terme.

Bravo à toutes les entreprises pour leur participation.

 

 


 


Une solution de covoiturage RoulezMalin, spécialiste en écomobilité